mercredi 31 octobre 2012

Il était une fois...la forêt

La forêt est l'endroit où se cristallisent toutes les angoisses des êtres humains : peur du noir, de la nature, des autres, de la solitude, de la mort...
C'est le lieu privilégié pour les contes et légendes, mais aussi pour les romans de fantasy, pour les films d'horreur. On y croise toutes sortes d'êtres fantastiques,  malveillants ou charitables, d'une grande beauté ou repoussants. On y assiste à des phénomènes surnaturels, magiques, on s'y trouve hors du temps...
On y est seul(e) et perdu(e), à la merci du Mal quelque soit sa forme...Mais on y apprend aussi la vie et on peut y trouver la protection et la sérénité....

Promenons-nous dans les bois avec quelques contes classiques
  • le Petit Poucet, de Charles Perrault
  • le Petit Chaperon Rouge, de Charles Perrault
  • Boucle d'Or et les trois ours, des frères Grimm
  • la Belle au Bois dormant, des frères Grimm

Promenons-nous dans la forêt, terre initiatrice

Livre de poche, 2012
Ouest-France, 2008


  • la forêt de Brocéliande avec les Chevaliers de la Table Ronde
  • la forêt de Mirkwood avec Bilbo le Hobbit (des informations  ici sur la nouvelle traduction, à l'occasion du 75ème anniversaire de la parution du livre de Tolkien en 1937)



Promenons-nous dans la forêt, terre menacée
Promenons-nous dans les bois en musique
Dapper, 2000
Promenons-nous dans les forêts d'ailleurs
  • La femme plume, conte nigérian d'Amos Tutuola (Dapper, 2000)
  • Les oies de Baba Yaga, conte russe d'Alain Serres (Rue du Monde, 2012)
  • Contes sauvages, d'après des textes malais, de Georges Voisset (Les Perséides, 2012)


Deux articles intéressants sur ce thème ici et 


Patricia Le Gall (Médiathèque départementale du Nord)

mardi 30 octobre 2012

Nuit fantastique à Tourcoing

Le Centre européen des Arts Détonnants vous invite à une nuit fantastique, en partenariat avec la ville de Tourcoing (Nord) et Lille3000

« la Nuit Détonnante ou..............
Comment accrocher des ailes de lumière dans les yeux de la nuit tourquennoise...
Nuit qui mêle: Allumoirs fraternels, féérie neuve, silences orchestrés,
Hospice d'Havré transfiguré, publics multiples, art actuel...
le tout joyeusement mixé dans le creuset du Bien Rêver Ensemble !!! » 


le samedi 3 novembre 2012 à Tourcoing, à partir de 18h
Le havre d'Alice - création  Lucie-Lom
Le programme de ces festivités nocturnes est ici


lundi 29 octobre 2012

Cruelles sornettes

Dans le cadre de bibliothèques en fête, en partenariat avec la Médiathèque départementale du Nord, voilà Cruelles sornettes, un spectacle de "cirque et faussetés magiques", par la Compagnie Balles et Pattes.
Dans une ambiance sombre et inquiétante, débarquent trois zigs défroqués et blafards. Ces trois irresponsables forcenés déversent un flot continu de mauvais coups et de cruautés en tout genre. Ici on mord, on crache, on se mouche dans les manches, on se transforme.
C'est un univers des entre-sort d'antan, des baraques foraines et des croquemitaines inspiré entre autres par la Famille Addams, Tim Burton, Edward Gorey.
Jonglerie, acrobaties, jeu d'acteur et magie sont au rendez-vous.
Prochains rendez-vous
  • le 30 octobre à Anor





Le Fantastique au Pays des Géants


Les bibliothèques de la Communauté de communes du Pays des Géants (Nord) seront en fête jusqu'au 17 novembre 2012. Pour tout connaître sur l'univers mystérieux des sorcières, rendez-vous dans les  bibliothèques de :
  • Eecke : le métier de sorcière
    les 30 et 31 octobre
  • Steenvoorde : l'apprentissage des petites sorcières
    les 5 et 6 novembre
  • Oudezeele : l'alimentation des sorcières
    le 7 novembre
  • Saint-Sylvestre : les accessoires et les vêtements de la sorcière
    le 7 novembre
  • Houtkerque : les accessoires et les compagnons des sorcières
    le 31 octobre
  • Steenvoorde :
    Rassemblement de tous les participants des bibliothèques du réseau de la CCPG, projection d'un film suivie d'un goûter.
    le 17 novembre

Renseignements :
Médiathèque de Steenvoorde, 44 rue Carnot
Tél.03.28.43.32.13


dimanche 28 octobre 2012

Alice à Tourcoing

Alice au pays des merveilles, Anne Herbauts, Casterman 2002
La médiathèque André-Malraux de Tourcoing (Nord) met à l'honneur Alice au pays des Merveilles de Lewis Caroll, dans trois animations dont
voici le détail :

Qui a dit qu’Alice devait forcément être blonde, coiffée d’un serre-tête et arborer un air ingénu ?
Loin des images imposées par Walt Disney, trois artistes prêtent leur style à ce chef d’œuvre de la littérature.
Anne Herbauts, Thomas Perino et Alain Gauthier ont illustré l’histoire de Lewis Caroll dans de magnifiques albums d'où sont tirées les oeuvres exposées.

Quand l’art rejoint le jeu… Des moments particuliers permettront de reconstituer les péripéties d’Alice dans une partie de dominos géants avec « Le domino d’Alice au Pays des Merveilles » de Laura Rosano.

Du 30 octobre au 10 novembre, Médiathèque André-Malraux

--------------------------------------------------------------------------------------

Alice au pays des horreurs :

Ou comment l’imaginaire so british d’Alice croise l’esprit d’Halloween…
Un jeu de piste nocturne et féerique, des transformations macabres à coup de palette graphique, un maquillage gore ou « carollien » selon votre humeur, des perceptions déformées par des dominos géants…

Morts vivants et lapins blancs, venez tels quels, sinon déguisez-vous.

Tout public

Restauration sur place

Mercredi 31 octobre, dès 18h - Médiathèque André-Malraux
--------------------------------------------------------------------
Festival Treto-jeu

La Ludothèque municipale vous retrouve à la Maison Folie Hospice d'Havré pour quatre après-midi Fantastic. Il vous sera proposé des jeux vidéo et une rencontre originale avec les personnages d'Alice au Pays des merveilles dans une sélection de jeux de règles pour tout public.

Les 3, 4, 6 et 7 novembre, Maison Folie Hospice d’Havré

samedi 27 octobre 2012

Saison FantastiC à Marcq-en-Baroeul


Samedi 27 octobre 2012, à la médiathèque La Corderie de Marcq-en-Baroeul (Nord), Céline Doutriaux a donné une conférence passionnante Fables du paysage flamand,  elle a commenté des œuvres de Bosch, Brueghel, Bles et Bris, avec érudition et simplicité, devant un public nombreux et attentif.
Ces tableaux sont actuellement exposés au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Prochaines conférences de Céline Doutriaux, à la Corderie :
  • Les Jardins fantastiques, le samedi 24 novembre à 15h
  • Babel, le samedi 15 décembre à 15h
 
N'oubliez pas d'aller consulter le programme fantastique de la ville de Marcq-en-Baroeul  ici.

Le Fantastique dans le Mélantois

Les Médiathèques du Mélantois participent activement à l'année du fantastique :
Venez voir l'exposition sur les Elfes, à la salle des fêtes d'Houplin-Ancoisne les 30 et 31 octobre 2012
La bibliothèque de Lezennes, quant à elle, est occupée par des nains et des monstres jusqu'au 13 novembre 2012 :
Exposition "Nain-vasion de mi-grands" par Jeff Olsen
Expositions "Animix", "Monstre-toi" et "A Bras K Da Bras" par l'association Lezennes Arts Plastiques.

vendredi 26 octobre 2012

ValJoly'maginaire

La Confrérie de l'Imaginaire (association pour la promotion de la culture fantastique) organise pour la 2ème année un salon consacré au fantastique, avec des conférences, une exposition sur les vampires, des dédicaces d'auteurs.


Le parrain de cette manifestation sera Jean-Luc Marcastel, auteur de Louis le Galoup (5 volumes édités par Nouvel Angle) et le dernier hiver (édité par Hachette, collection Black Moon).

Rendez-vous au Val Joly (Nord) les 3 et 4 novembre 2012.
Toutes les informations ici


mercredi 24 octobre 2012

Zoom Editeurs du Nord-Pas-de-Calais 5

Engelaere Editions "est une maison d'édition indépendante, engagée dans un projet à l'accent régional et européen. ouvrages sur les jeux et les contes populaires, romans historiques, polars fantastiques ou slam en picard, tout contribue à améliorer la connaissance des nombreux aspects de la culture et de l'histoire du 'grand nord' "

Dans la thématique fantastique, ces éditions ont publié un roman de Roger Facon Le Saigneur des Pierres dans la collection "Mystères du Nord" :  
une enquête de l'inspecteur Lebarzyk sur une série de meurtres à Douai, mène à 3 endroits chargés d'histoire et de mystère, la ruelle de l'enfer, le dolmen de Hampel et les menhirs de Lécluse et Oisy-le-Verger....

Deux critiques de ce livre à lire ici et



Patricia Le Gall (Médiathèque départementale du Nord)

mardi 23 octobre 2012

Les Fées à Proville

Jusqu'au 7 novembre 2012, la médiathèque de Proville (Nord) met les fées à l'honneur, dans une exposition destinée à tous les publics. Cette exposition est complétée par un choix de documents, un guide de visite pour les enfants et des coloriages sur les fées.
Des photos ici


lundi 22 octobre 2012

Bibliothèque fantastique

 Dans le cadre de Lille3000 et en partenariat avec la Médiathèque départementale du Nord, la ville de Noyelles-lez-Seclin (Nord) a mis en valeur une sélection de livres sur le fantastique, les 16, 17 et 20 octobre. 
Voilà quelques photos de la médiathèque Louis-Séraphin à l'heure du fantastique



 Médiathèque Louis-Séraphin
 Place de l'église      
 59139 Noyelles-lez-Seclin
 Mail :  med.louis.seraphin@free.fr
Tel : 09/50/89/39/20




Récits et contes fantastiques

La conteuse Anna Lazowski participe au programme Bibliothèques en fête de la Médiathèque départementale du Nord avec ses récits fantasques et contes fantastiques pour le jeune public :
un patchwork d'histoires sélectionnées sur le thème du fantastique et issues des traditions orales de Sibérie, France, Chine, Pologne, Portugal, Liban, Roumanie et Biélorussie.
Seront au rendez-vous des contes : métamorphoses en tout genre, personnages magiques, lieux hantés, animaux fantastiques...
Anna Lazowski sera le 24 octobre à Sepmeries , le 27 octobre à Estrées ,  le 31 octobre à Marcq-en-Baroeul, le 16 novembre à Warhem, le 1er décembre à Wannehain.
Pour plus d'informations sur le circuit nordiste de la conteuse, cliquez ici et

samedi 20 octobre 2012

Huttes magiques

Dans le cadre de Bibliothèques en fête, en partenariat avec la Médiathèque départementale du Nord, les huttes magiques (création Prikosnovénie) sont des installations sonores évoquant chacune l'un des 4 éléments (eau, terre, feu, air), à travers leur apparence mais aussi par la musique qui s'en échappe.
Il s'agit d'une aventure écologique aux côtés de 2 enfants choisis pour protéger notre planète.
Entre féérie, poésie et développement durable, adultes et enfants déambulent en un parcours imaginaire.

vendredi 19 octobre 2012

Musiques enchantées



Connaissez-vous la collection « Les musiques enchantées »  chez Actes Sud Junior ?

Cette collection de livres avec CD créée en 2002 par le département jeunesse de l’éditeur arlésien  permet une initiation à quelques œuvres de la musique classique, elles-mêmes inspirées par de grandes œuvres littéraires.
Ainsi le petit lecteur découvre que  L’apprenti sorcier est un  poème écrit par l’écrivain allemand Johann Goethe en 1797 et qu'il a été mis en musique par le compositeur français Paul Dukas en 1897; que L’enfant et les sortilèges a été écrit à quatre mains par le compositeur français Maurice Ravel et l’écrivain Colette. Tout comme Didon et Enée  mis en musique par le compositeur anglais Henry Purcell inspiré du plus grand poème de l’Antiquité latine l’Enéide de Virgile ou le célèbre conte russe L’oiseau Feu mis en musique par Igor Stravinski .
Pour les onze  titres de cette collection, le texte est adapté et illustré par des auteurs et illustrateurs souvent différents et contemporains. Il en est de même pour les enregistrements sonores.
Une collection qui invite à l’imaginaire et au fantastique en ouvrant grands les yeux et les oreilles ! 


Pascale Leignel (Médiathèque départementale du Nord)

jeudi 18 octobre 2012

Les Monstres

Création  Bodoni
En partenariat avec la Médiathèque départementale du Nord, une exposition Bodoni pour aborder les monstres sous une forme humoristique avec de grandes illustrations

  •  du 6 au 26 octobre à la médiathèque de Bruay-sur-Escaut
  • du 16 octobre au 8 novembre à la médiathèque de Béthencourt
  • du 11 décembre 2012 au 8 janvier 2013 à à la médiathèque de Cappellebrouck

Spectacle fantastique

Photo Jull
Dans le cadre de Bibliothèques en fête, en partenariat avec la Médiathèque départementale du Nord, la Compagnie
le Vent du Riatt vous emmène dans un parcours-spectacle
"Le Petit Bois du Riatt :
sur 1 km, les spectateurs sont invités à suivre un sentier tracé par des lumières.
Faites la connaissance d'êtres singuliers : mi-musiciens, mi-animaux, mi-tableaux, mi-végétaux...cachés dans les herbes.
Chacun d'entre eux a un message à divulguer : il y a la rafleuse de mots qui égrène à votre oreille son trésor volubile. Peut-être croiserez-vous le regard timide de Mademoiselle Liane ? Elle vit juste de l'autre côté du chemin, près de Monsieur Seul Pleureur. Le voyez-vous ?

Mise en scène et en espace : Célia Guibbert, Jérémie Davienne

Rendez-vous
le samedi 20 octobre à 16h30 au Quesnoy (Remparts) :
départ de la Bibliothèque municipale à 16h15
33, rue Jean-Jaurès
Tél.03.27.51.57.40

le dimanche 21 octobre à 16h30 à Holque :
départ de l'Ilôt de l'Aa
rue de l'Aa
Tél.09.71.20.35.96

mercredi 17 octobre 2012

Jean-Claude Mourlevat

Jean-Claude Mourlevat est un auteur français né en Auvergne en 1952. Il écrit des romans destinés à la jeunesse, mais les adultes les liront avec grand plaisir  : un style fluide et agréable, des personnages attachants et vrais et des intrigues prenantes, jusqu'à la dernière ligne.

  • Terrienne (Gallimard-Jeunesse, 2011) a obtenu le prix Utopiales européen jeunesse 2011 et a été chroniqué dans la bibliographie Station Fantastik
"Après avoir reçu un message radio de sa soeur Gabrielle disparue depuis 1 an, Anne, 17 ans, part à sa recherche en s'engouffrant sur une route de campagne menant à un monde parallèle et à ses habitants aseptisés, tenant les humains en esclavage. ..."

  • Le garçon qui volait (Gallimard-Jeunesse, 2012)
Tillmann Ostergrimm voit sa vie basculer quand un jour de carnaval, il s'élève dans les airs.... 

  • Le combat d'hiver (Gallimard-Jeunesse, 2010) a obtenu le prix Sorcières romans ados 2008
La Phalange a pris le pouvoir, éliminé les opposants et enfermé leurs enfants. Quatre d'entre d'eux ont décidé de se révolter....


  • La rivière à l'envers (2 tomes, Pocket-Jeunesse, 2009)
Sur les traces d'Hannah, Tomek, petit épicier de 13 ans, se lance à la recherche de l'eau de la rivière qui rend immortel...






Patricia Le Gall (Médiathèque départementale du Nord)








mardi 16 octobre 2012

Anatomies de l'étrange

Le Musée d'histoire naturelle de Lille (Nord) présente du 19 octobre 2012 au  3 mars 2013

"Anatomies de l'étrange"
Ou... le fantastique à travers les collections du musée!
"Vous y croiserez: monstres, objets extraordinaires témoignant de sociétés éloignées, mal comprises, fantasmées, vestiges d'animaux fabuleux, ...
En présentant certaines pièces rares de ses collections, le Musée propose de montrer la manière dont se construisent et se déconstruisent des représentations fantastiques ET fantasmatiques autour de la métamorphose, de la monstruosité ou encore de pratiques ethnographiques suscitant l'étonnement ou l'incompréhension."

L'inauguration aura lieu le jeudi 18 octobre à 18h30.
Plus d'informations ici

lundi 15 octobre 2012

Fantastik Péplum

Du mardi 09 octobre 2012 au mercredi 31 octobre 2012 à Lille (Nord) au Grand Bleu

 Fantastik Péplum
L’histoire d’un empereur cruel, racontée comme au cinéma, avec une immense quantité de minuscules objets.

Un cinéaste nous présente la bande-annonce de son prochain film : un péplum qu’il veut grandiose. La fin de l’Empire romain est annoncée. Le César renversé, paranoïaque et grotesque, se réfugie dans une salle de bain pour y recréer un monde sous ses ordres. On assiste ainsi à une grande épopée, avec en scène la plèbe hurlante, les amphithéâtres et les glaives en carton-pâte, les combats de gladiateurs, les empoisonneurs et les milliers de figurants réduits à l’état de minuscules insectes. Armé de jumelles pour suivre l’action au plus près, le public est invité à voir l’univers miniature mais bien vivant de ce péplum tonitruant et tyrannique.
Tous les renseignements ici

La Nuit du fantastique

Le 20 octobre 2012, venez passer une nuit à Templemars (Nord), une nuit pas comme les autres....


dimanche 14 octobre 2012

Machines Phantastiques

Antoine Delor
Des machines Phantastiques à découvrir à Roubaix (Nord), au B.A.R. (Bureau d'Art et de Recherche) une exposition avec les œuvres d'Antoine Delor, Philippe Le Gall et Stéphanie Sigward 


Philippe Le Gall

Stéphanie Sigward










Toutes les informations ici et

samedi 13 octobre 2012

Isabelle-Rachel Casta

La Médiathèque départementale du Nord a reçu le lundi 10 septembre pour Passerelles Fantastik
Isabelle-Rachel Casta, maître de conférences en littérature française. A visionner  ici sa conférence devant un public conquis.

vendredi 12 octobre 2012

Fantastique et surnaturel à Merville

La médiathèque de Merville (Nord) propose un programme fantastique, plus de détails ici




Du Fantastique au Merveilleux

Palais des Beaux-Arts de Lille (Nord)
"Le Palais des Beaux-Arts de Lille organise une exposition internationale regroupant une centaine d’œuvres de peintres flamands du XVIe siècle révélant le caractère merveilleux et fantastique de paysages qui suscitent aujourd’hui encore fascination, effroi ou questionnement..."




Jardin des Récollets à Cassel (Nord)
Musée de Flandre à Cassel (Nord)
"...Tout aussi merveilleux le jardin des Récollets classé « remarquable » et élu jardin de l’année 2011 dont la découverte suivra celle du non moins fantastique musée départemental de Flandre…"



Toutes les infos  ici


jeudi 11 octobre 2012

mercredi 10 octobre 2012

mardi 9 octobre 2012

Les Halliennales

Hallennes-lez-Haubourdin (Nord) organise une semaine sur le fantastique du 10 au 14 octobre 2012 et son premier salon des littératures fantastiques les Halliennales,
le samedi 13 octobre.
Le parrain de ce salon sera David S. Khara, l'auteur des Vestiges de l'aube (édité par M.Lafon 2011), du Projet Bleiberg (édité par Critic 2010) et du Projet Shiro (édité par Critic 2011).
L'illustrateur de l'affiche est Michel Borderie.
A l'occasion du centenaire de la mort de Bram Stoker, l'auteur de Dracula, les vampires seront à l'honneur : exposition, défilé, table ronde, ...

Toutes les informations ici

La librairie La Porte des Mondes, située à Roubaix, participe à ce salon, visitez-la ici.


lundi 8 octobre 2012

ActuSF

 ActuSF est un site complet sur l'actualité littéraire et cinématographique en science-fiction, en fantasy et en fantastique, on y trouve des interviews, des critiques, des annonces de festivals, de salons...


Jérôme Vincent en est le rédacteur en chef, voilà une courte biographie proposée sur le site Imaginales
"Né en 1976 à Paris, Jérôme Vincent attrape à l’adolescence le virus de la science-fiction et de la fantasy. Gravement contaminé, il doit abandonner des études de biologie pour le journalisme, métier qui lui permet de monter et d’animer le site actusf.com, informé et dynamique, chaleureux et professionnel, qui s’est imposé, en quelques années, comme la ressource incontournable de l’imaginaire sur le web et le partenaire naturel des éditeurs de genre. À compter de 2005, Jérôme Vincent trouve le temps de signer aux éditions Actusf – dans la collection Les Trois Souhaits, la structure éditoriale d’Actusf – de petits guides, originaux et astucieux. Depuis plusieurs années, ActuSF et Jérôme Vincent sont des partenaires fidèles et appréciés des Imaginales. Le tout nouveau site du festival est issu de cette collaboration."
 
ActuSF, ce sont aussi des éditions. Un catalogue particulièrement riche, à consulter ici


Patricia Le Gall (Médiathèque départementale du Nord)



dimanche 7 octobre 2012

Chavari

A la Galerie Collégiale, 15 rue de Seclin à Lille (Nord), une exposition de deux graveurs François Houtin et Agnès Dubart, du 6 au 27 octobre 2012 :
le végétal et l'humain se conjuguent pour former un univers fantastique !
A l'occasion de cette exposition, leur livre-objet Chavari, réalisé pour Lille3000 Fantastic, sera publié.
Encore plus d'informations ici


samedi 6 octobre 2012

Aux sources du fantastique




Aux sources du fantastique

Du 6 octobre au 3 novembre 2012 et du 28 novembre 2012 au 12 janvier 2013
Médiathèque Jean Lévy
32/34 rue Edouard Delesalle
59000 Lille
Salle de lecture, premier étage
    


Qu’est-ce que le fantastique ? Suivant le choix opéré pour la bibliographie Station fantastik, les Vitrines du Patrimoine de la Bibliothèque municipale de Lille ne traiteront pas de la science fiction, mais du fantastique et de la fantasy.

Pour vous y retrouver, voici 3 petites fictions.
FANTASTIQUE :
Vous venez à la Médiathèque Jean Lévy dont vous êtes un habitué. Vous voulez lire tranquillement la presse du jour au Service des Périodiques puis emprunter un roman au Service de Prêt. Vous montez le grand escalier. Aucun bruit, sauf quelques froissements de papier. Arrivé au 1er étage, vous ne voyez personne, quand soudain, un volume de l’Encyclopedia Universalis, maculé de sang, rampe vers vous. Il s’arrête à quelques pas et éructe des phalanges humaines.
Le fantastique est l’irruption, parfois gore, de l’étrange et de l’inexplicable dans la vie courante.
FANTASY :
Vous êtes un mage renommé. Vous descendez de votre monture, une licorne apprivoisée, pour vous rendre à la Grande Bibliothèque de ressources magiques. Après avoir longé le râtelier à balais des sorcières, vous pénétrez dans les lieux. Les bibliothécaires elfes et gnomes vous remettront le grimoire qui vous permettra d’enchanter le philtre que vous avez commencé à préparer.
La fantasy se déroule dans un monde différent du nôtre, volontiers médiéval, où le légendaire et le merveilleux font partie de la vie quotidienne.
SCIENCE FICTION :
Dans votre capsule spatiale au large de Vénus, vous décidez de vous connecter à la Bibliothèque terrestre de références. Vous demandez que l’on télécharge sur votre implant cérébral toutes les données techniques dont vous avez besoin pour changer de dimension, ainsi qu’une fiction à effets tactiles.
La science fiction se déroule dans un futur plus au moins proche (anticipation) et explore tous les possibles des évolutions politiques et scientifiques.


Le fantastique et la fantasy sont des genres qui nous paraissent contemporains. Mais ils sont le fruit d’un très ancien héritage : les polythéismes, perdant leur statut de religion, survivent sous différents déguisements. Les mythologies grecques et romaines se réfugient dans les romans de chevalerie. Dieux et héros grecs deviennent héros courtois et sont vêtus des lourdes armures médiévales jusqu’à ce que la Renaissance leur rende leurs drapés et leur nudité héroïque. Ils font partie de la culture classique jusqu’à aujourd’hui, sont sujets de tragédies et d’opéras pour finalement ressusciter une nouvelle fois dans les romans de fantasy. Avec les Chroniques de Tramorée, Javier Negrete fait le même travail pour l’histoire et la mythologie méditerranéenne que Tolkien l’avait fait pour le monde anglo-saxon. Il ressuscite nominativement les Dieux grecs en nous livrant une version d’anticipation de la Gigantomachie (combat des Dieux et des Géants, fils de Gaïa la Terre) dans Seigneurs de l’Olympe.

Le merveilleux d’origine païenne anime le folklore et les contes.
Les anciennes déesses deviennent les dangereuses enchanteresses qui, telles Morgane le Fay et Nimue, dans le cycle arthurien ou Armide  dans les histoires de Roland et des chevaliers de Charlemagne, détournent les preux de leurs devoirs. Mais des fées campagnardes habitent aussi de plus humbles lieux, héritières des nymphes rustiques de l’Antiquité. Elles se métamorphosent ensuite en maîtresses de la destinée ou bénéfiques fées marraines (fata). Avec l’entrée des contes dans la littérature grâce à Perrault et Madame d’Aulnoy, elles deviennent de coquettes et gracieuses créatures, elles changent de vêture et distraient la cour, personnages principaux de contes en prose et en vers. Elles sont bientôt cantonnées au domaine enfantin. Madame Leprince de Beaumont crée La belle et la Bête à des fins d’éducation morale, et 200 ans plus tard, Jean Cocteau en tire un film magique. Aujourd’hui, les fées se retrouvent dans les romans de Susanna Clarke (Les Dames de Grâce Adieu), Neil Gaiman (Stardust) et Herbie Brennan (La Guerre des fées). La féérie n’est d’ailleurs pas toujours de tout repos… et les fées ne sont pas toutes de bonnes fées.
Les romans de chevalerie du Moyen Age nourrissent l’heroic fantasy et plus particulièrement la « med fan ». La « matière de Bretagne » (histoires du Roi Arthur, des chevaliers de la Table Ronde et de l’enchanteur Merlin) forme une partie très importante des romans de chevalerie médiévaux. D’origine composite (celtique païenne et chrétienne), le thème se déploie depuis Geoffroy de Monmouth et Chrétien de Troyes, qui y intègre le premier le thème chrétien du Graal, jusqu’au déclin flamboyant du genre avec Le morte d’Arthur de Thomas Malory (qui a inspiré le film Excalibur de John Boorman). Il faudra attendre les poèmes d’Alfred Tennyson au XIXe siècle et l’engouement des artistes préraphaélites pour que ce thème ne disparaisse plus du monde de l’art et de la fiction. Marion Zimmer-Bradley renouvelle le genre avec Les Dames du Lac, et aujourd’hui on ne compte plus les romans de fantasy qui s’inspirent de l’univers arthurien.
La licorne, symbole de pureté dans les bestiaires médiévaux hante aussi de nombreux romans, elle est l’héroïne de
La Dernière Licorne de Peter Beagle.
Le dragon, ver rampant, est une figure du mal que ce soit dans la religion chrétienne ou pour les paganismes. Symbole de l’Antéchrist dans l’Apocalypse, il est le mal que combat le preux chevalier. Le chant des Nibelungen relate le combat de Siegfried contre le dragon Fafner à qui le héros arrache l’anneau maudit, qui causera sa perte. De ces mythes, Tolkien s’est inspiré pour créer le dragon Smaug le doré, et sa litière d’or et de joyaux. L’anneau ne peut que rappeler le « précieux » du Seigneur des anneaux. Wotan/Odin inspire le personnage de Gandalf, le « gris pèlerin », mais certains de ses attributs se retrouvent aussi dans la description de Sauron. Tolkien a d’ailleurs écrit La légende de Sigurd et Gudrun, qui reprend en vers l’intégrale de l’histoire des Nibelungen. Dans la fantasy contemporaine, l’image du dragon s’est domestiquée. (cf. Eragon de Christopher Pasolini et les Dragons de Nalsara  de Marie-Hélène Delval). Mais dans Rouge sang et De feu et de sang, Melvin Burgess reprend l’imaginaire des Nibelungen dans toute sa sauvagerie pré courtoise et insère la légende avec une grande fidélité dans un univers cyberpunk très impressionnant.

Mais la religion chrétienne elle-même, contrairement à ce que l’on pourrait croire, fournit des motifs à ce qui n’est pas encore appelé fantastique.
Un conte allemand du XVIe siècle relate comment le docteur Faust a signé de son sang un pacte avec le diable. Ce dernier, sous la forme du démon Méphistophélès rend à Faust sa jeunesse et lui promet l’amour d’une belle et pure jeune fille, Gretchen/Marguerite. Adapté pour le théâtre par Christopher Marlowe à la fin du XVIe siècle, cette histoire acquiert toute sa dimension avec la pièce de Goethe, composée à la charnière des XVIIIe et XIXe siècles. Magie, sorcellerie, amour malheureux, sabbat de sorcières et apparitions spectrales sont les éléments de cette histoire qui n’a cessé d’inspirer musiciens (Charles Gounod, Hector Berlioz et Robert Schuman) et écrivains (de Thomas Mann à Terry Pratchett en passant par Jean Giono, Fernando Pessoa ou Mikhaïl Boulgakov). Dans sa forme primitive, l’histoire se terminait par la damnation de Faust pour servir d’exemple à ne pas suivre. Les auteurs suivants sont plus partagés quand au destin de l’âme du docteur…

Les romans gothiques du XVIIIe siècle sont la part d’ombre du Siècle des Lumières. Au fur et à mesure que les Philosophes font reculer l’obscurantisme et les superstitions, elles se réfugient dans des romans  aussi romans noirs ou frénétiques. La figure de la sorcière quitte le domaine religieux, les bûchers s’éteignent et les pactes diaboliques, les possessions et les apparitions deviennent sujet de fiction. C’était au moment de la Renaissance que sorciers et surtout sorcières étaient  pourchassés. Auparavant, les victimes des bûchers étaient les hérétiques. Une des affaires les plus célèbres de possession et de sorcellerie fut celle des Diables de Loudun (1630), qui a inspiré l’écrivain Aldous Huxley et le musicien Krzysztof Penderecki. La « chasse aux sorcières » se calme dans le courant du XVIIIe siècle et le peintre Goya renvoie dos à dos inquisiteurs et sorcières comme symboles de l’obscurantisme : cf. la gravure « le sommeil de la raison engendre des monstres ». Au XXe siècle, Jules Michelet réhabilite la figure de la Sorcière comme symbole de l’éternel féminin et elle est devenue aujourd’hui une figure essentiellement positive de la littérature. (cf. Harry Potter de J. K. Rowling et Annales et Romans du Disque-monde  de Terry Pratchett)

Le Romantisme a suscité de séduisants spectres et la fin du XIXe siècle nous a donné Dracula. Les traités de démonologie et les Dictionnaires des cas de conscience à l’usage des religieux et des confesseurs ne niaient pas le fait vampirique. Pourtant, ils récusaient les remèdes de la tradition, qui consistaient habituellement en mutilations diverses du cadavre. Seul l’exorcisme était valable pour l’Eglise. La figure du vampire devint sujet de littérature au tout début du XIXe siècle grâce à John William Polidori, secrétaire de Lord Byron. John Sheridan Le Fanu crée en Carmilla une jeune fille vampire très séduisante. Mais c’est le Dracula de Bram Stoker et son adaptation non autorisée par Murnau sous le titre de Nosferatu qui popularisent définitivement la figure du vampire. Après les Chroniques des vampires d’Anne Rice, où ceux-ci acquièrent une âme et une conscience, Twilight de Stephenie Meyer nous offre des figures vampires qui, loin d’être des prédateurs sexuels et des êtres déviants, sont chastes, fidèles et capables du grand amour.

Anges et démons, les seconds étant des anges déchus, sont une réalité spirituelle pour les 3 monothéismes. Ils ont inspiré aux peintres primitifs flamands, tels Jérôme Bosch, Dirk Bouts et Pieter Breughel, des panneaux emplis de beauté et de terreur. Après le désenchantement du XXe siècle, la religion chrétienne inspire des romans de « métaphysique fantaisie ». Dans le Livre de toutes les Heures, Hal Duncan prévoit la guerre gigantesque que se livrent les anges après le retrait de Dieu. James Morrow imagine dans la Trilogie de Jéhovah la pollution créée par la décomposition du gigantesque corps divin, long de 3 km car « Dieu est mort ». La question de la survie des Dieux est au cœur de deux des plus beaux romans de la fantasy contemporaine : Les petits Dieux de Terry Pratchett et American Gods  de Neil Gaiman.

Ghislaine Dangé (Bibliothèque municipale de Lille)